Pourquoi réseauter après le bac ?

28 avril 2015

Bousculez vos habitudes et allez à a la rencontre de votre avenir. 

Réseauter : Créer un réseau de contacts sociaux et professionnels, notamment par le moyen d’Internet.

Pour ma part, j’ai découvert le vrai sens de ce mot vers mes 19/20 ans. Fraîchement sortie du lycée, une année sabbatique dans le dos, toujours désorientée et pas très sûre de ce que je voulais faire « plus tard« , la conseillère d’orientation de la Fac n’avait plus trop d’influence sur moi, et je n’avais pas vraiment de plan de route dans les mains.

Aujourd’hui, tout le monde réseaute. Mais est-ce qu’on le fait de la bonne manière ? 

Réseauter ce n’est pas uniquement avoir une page Facebook / Linked In / Viadeo / etc. et faire des mises à jour trois fois par semaine, ajouter des contacts, et changer sa photo de profil.
Les contacts se créent sur le terrain.

Je me rappellerai toujours du premier événement où je suis allée… 
J’étais en baskets, déjà. Tout le monde portait costume / chemise / cravate. « Mon dieu, je suis perdue, je vais repartir, où est la porte de sortie ? Help ! »
Lost in Strasbourg. Je suis quand même rentrée dans le hall du Pôle CCI pour participer à une conférence en anglais par Christine Morlet.
Timide, je me suis installée tout en bas de l’amphithéâtre, dans un coin, j’ai rempli la feuille d’informations, et je n’ai osé parler à personne. Et puis s’est assise par hasard à ma droite exactement la personne avec qui je rêvais d’avoir un entretien depuis déjà deux ans. Cette soirée a un peu changé ma vie. Oui c’est gros de dire ça. Mais le hasard a bien fait les choses, le contact s’est créé, et deux semaines après, je signais mon contrat d’alternance chez Novembre.Communication.

Après je n’ai plus jamais arrêté.

Les afterworks, conférences, conventions, séminaires, salons, sont autant d’événements qui vous permettront à chaque fois de rencontrer de nouvelles personnes, qui vous en présenteront d’autres, avec qui vous finirez par trouver des synergies.
Et c’est ainsi que se passent les choses de nos jours.
Depuis 2009, je n’ai quasiment plus jamais été amenée à envoyer 500 CV pour trouver un emploi. Il suffit d’activer son réseau, de faire du bouche à oreille, de s’infiltrer dans les bons événements, et d’être au bon endroit, au bon moment. Tout se provoque, rien ne vient en claquant des doigts.


networking

Et surtout, il n’y a pas d’âge. La timidité n’est pas une excuse.
Si j’avais été plus confiante, j’aurais même commencé à 18 ans. Même si on ne sait pas vraiment où on veut aller ou quelles sont nos perspectives de carrière professionnelle, il faut aller à la rencontre des décideurs d’aujourd’hui et de ceux qui font bouger votre région. Je connais peu de gens qui connaissaient leur avenir professionnel à 19 ans…

Et n’ayez pas peur de ne pas « être à la hauteur » ou « ne pas savoir quoi dire« . Il n’y a pas de QI minimum accepté à l’entrée. Dans ces événements, on parle de tout : boulot, vie personnelles, loisirs, actualités, musique, restaurant, on échange des bons plans, et on peut même finir par se faire des amis !

Comment ça s’entretient ?

Une fois que vous avez commencé à rencontrer du monde, à créer votre propre réseau professionnel, il faut l’entretenir. La concurrence est rude et on vous oublie vite. Vous n’êtes malheureusement pas le/la seul(e) à participer à des événements pros.
1. Privilégiez le contact réel : événements, appels téléphoniques
2. Intégrez-les à votre réseau virtuel : Linked In, Viadeo, Page Facebook ou Profil personnel
3. Entretenez la relation

Ce sont des règles à respecter obligatoirement pour que votre réseau reste qualifié, que vous puissiez avoir de réels échanges et qu’il y ai du gagnant-gagnant des deux côtés. Oui, ne pensez pas que sous prétexte que vous n’avez pas (encore) de poste à haute responsabilité vous ne pouvez rien apporter à personne, bien au contraire. Vous pouvez être le futur employé de la personne que vous avez rencontré la veille ? 😉

Depuis, je n’ai pas déchaussé mes baskets. Alors ne vous enfermez pas dans un tailleur inconfortable, venez comme vous êtes (coucou Mcdonalds) et montrez ce que vous avez dans le ventre.

Lancez-vous, vous ne pourrez que réussir !

You Might Also Like