Ma première conférence

24 février 2016

Le Club de la Presse de Strasbourg m’a invitée à animer un atelier sur l’animation de réseaux mardi 23 février. Retour sur cette expérience !

22 février 2016 : 22h30
Je n’arriverais jamais à bout de cette présentation.
J’ai le trac. J’y arriverais jamais. Je vais tout oublier. Et s’ils me trouvaient nulle ?

23 février 2016 : 01h36
Je pense que j’ai fini mon power point…
Est-ce que mon humour va plaire ? Est-ce que les gens seront réceptifs ? Est-ce que… (endormissement)

23 février 2016 : 06h30
Le réveil sonne.
Voilà, maintenant c’est l’heure, tu peux plus rien changer, habille-toi et vas-y.
Mais on s’habille comment pour animer un atelier avec des professionnels ? Je dois être crédible quand même. Mais je sais pas marcher avec des talons ! Et j’aurais trop chaud dans une chemise ! Tant pis : baskets / tee-shirt.

23 février 2016 : 08h33
Ils sont tous là. Ils te regardent. Ils sont 25, soit 50 rétines. Sans compter les posts facebook et twitter. Quelqu’un a fait du périscope ?
Arrête de te poser des questions.
Arrête de transpirer. Vas-y maintenant.

23 février 2016, 08h02 – SMS de ma stagiaire
« Si t’es trop stressée, bois une bière ».

Ça a duré une heure environ. Ils avaient l’air de rire et de comprendre mes blagues.
Je m’étais dit que si je devais aller à une conférence très matinale, j’aimerais bien avoir quelqu’un qui me réveille en face. Alors j’ai animé l’atelier comme si je le faisais pour mes amis, pour mes collègues. Et puis ça a pris.
Expérience enrichissante, intéressante, et surtout à refaire !

Cet atelier consistait à expliquer aux participants « Comment créer, animer, et entretenir une communauté/un réseau réel ? ».
Je me suis inspirée de mes différentes expériences pour leur donner mon point de vue et ma façon de faire. Et c’est drôle parce que quand on parle d’un sujet qu’on maîtrise, on se dit

« non mais c’est tellement évident qu’ils savent déjà tout, je ne leur apprends rien… c’est horrible ils doivent s’ennuyer… j’ai envie de retourner dans mon lit !« 

Alors qu’en fait : pas du tout. Je suis ravie que cette conférence ait pu apporter quelque chose, une idée, une motivation, un nouvel objectif, ou tout simplement un peu plus d’infos sur ce métier que j’aime tant.

Je voulais juste partager avec vous la slide la plus jolie que j’ai pu faire de toute ma vie. Elle représente très brièvement ce que les réseaux ont pu m’apporter et comment ils ont complètement bousculé ma carrière.

Capture du 2016-02-24 12:06:24

L’histoire de cette image…

 

En 2008, je suis étudiante. Je cherche une alternance pour ma licence en marketing, de préférence dans une agence de comm. Mon rêve ? Bosser chez Novembre Communication.
Une amie / Alexandra / me parle d’une soirée qu’elle co-organise dans le cadre de son stage. Elle me dit qu’il y aura du beau monde et que je peux trouver mon bonheur.
J’y vais, je ne connais personne. Un photographe vient discuter avec moi.
C’est Jean-Marc. Je lui expose ma situation et il m’invite à aller à une conférence à la CCI le mardi suivant. Beau monde, réseautage. Je ne sais pas encore ce que ça veut dire.
Le mardi en question, je vais à la conférence. Jean-Marc est en retard. Je suis seule, en baskets au milieu d’hommes d’affaire en costard. Je ne suis pas bien.

Je m’installe dans un coin de l’amphithéâtre et j’espère que ça va vite se terminer, je veux rentrer chez moi, je n’ose parler à personne !
Echec : la conférence commence et un homme vient s’installer à côté de moi.
Emmanuel, PDG de Novembre Communication. J’ai des frissons. Il faut que je lui parle ! Pendant la conférence, j’avale mon eau de travers et je m’étouffe. Ça le fait un peu rire, et ça nous amène à discuter. Je place mon CV sous ses yeux.
Après la conférence on discute. Il me présente quelques contacts. Tout va super vite.
Le lendemain je suis dans son bureau et je rencontre Frédéric, le directeur de l’agence strasbourgeoise.
Deux jours après je signais mon contrat. Et c’est à ce moment précis que le réseautage a pris un réel sens dans ma vie.

 

Je voudrais déjà remercier cette chaîne humaine pour avoir été la clé de lancement de ma carrière.
On dirait qu’on me remet un oscar… #nimportequoi

 

Retour en images sur la conférence

You Might Also Like