Le 8 mars devient férié à Berlin !

22 janvier 2019

Qui l’eut cru ? Berlin l’a fait ! A partir de 2019, le 8 mars sera officiellement un jour férié !

Les rageux crieront au féminisme « et pourquoi, nous les hommes, on n’a pas un jour férié ? » alors pendant qu’ils s’égosillent un peu plus loin (et que dans le fond on s’en balek) moi je vais vous parler de cette découverte que j’ai faite ce matin en arrivant au bureau.

Petit rappel historique (merci Mathilde) : le 8 mars a été créé par Clara Zetkin et Rosa Luxembourg, deux allemandes politiquement engagées et très à gauche. Le 8 mars est par conséquent férié dans les pays de l’Est et fêté en Russie (mais aussi en Bulgarie). Les femmes reçoivent des cadeaux, des fleurs, des poèmes. Rendre ce jour férié à Berlin était en discussion depuis déjà longtemps, notamment pour rendre hommage à ces deux femmes d’exception.

En réalité, je ne savais même pas que c’était un projet ici. Cela fait apparemment déjà un moment que le maire de Berlin (Michael Müller), la gauche anti libérale, et les Verts avaient lancé l’initiative. Vous vous imaginez bien que certains ont grincé des dents et que ça a mis un peu de temps à voir le jour.
Et pourtant, les trois acteurs politiques n’ont pas baissé les bras et s’en est suivie une multitude de pour parler avec l’administration allemande, les collectivités, et les entreprises locales.

Lundi, la commission intérieure compétente de la Chambre des représentants a adopté la motion correspondante sur la modification nécessaire de la loi, qui doit finalement être adoptée par le parlement du Land. Berlin serait ainsi le premier État fédéral à déclarer le 8 mars comme jour de congé.

Un grand pas pour l’HUMANITE

Comme l’expliquait Silke Gebel (chef du groupe des Verts) lors d’une interview « Même 100 ans après l’introduction du suffrage féminin, il n’y a pas d’égalité en Allemagne« .

On sait bien que ça ne résoudra pas tous les problèmes de violences faites aux femmes, d’inégalités salariales, de place dans la société, mais c’est tout de même un pas en avant. Aujourd’hui, Berlin marque l’histoire de l’humanité en instaurant une journée qui en 1940 n’aurait jamais été prise au sérieux.
Lors de la dernière émission que j’ai faite avec les Grandes Girls en décembre 2018, les filles évoquaient que l’année précédent il s’était passé « peu de choses » pour l’avancée dans le combat féministe.
Et voilà que nous commençons 2019 avec une journée qui marquera les esprits à jamais.

Un petit arrangement entre cantons

Il y a une autre réalité qui se cache derrière ce jour férié… un peu moins glamour clairement, un peu moins combattante. Il aurait été trop BEAU de se dire que cette décision n’a été prise que pour la position de la femme dans la société.

Comment ça ?
La Bavière compte aujourd’hui 13 jours fériés, le Bade Wurtemberg 12, en comparaison avec la région de Berlin qui n’en comptait que 9. Cette décision a par conséquent permis d’aller vers l’équilibre des répartitions de jours fériés dans le pays.

Gros fight de jours fériés mamène. Excellent.

***

Quoi qu’il en soit, je trouve que c’est une information importante qu’il fallait que je vous en parle 🙂 j’ai un peu écrit l’article rapidement ce matin dans le métro mais dans le fond vous aurez tout compris (je l’espère) !

BONNE JOURNÉE

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.