Coups de coeur littéraires 2016

4 janvier 2017

 

J’adore lire, j’adore lire tous les ouvrages des auteurs que j’aime, et même des fois, les relire. J’ai décidé de vous parler de mes coups de coeur de l’année.

Sommaire (pour aller directement là où tu veux)

Laurent Gounelle

Si tu veux rester jeune toute ta vie, continue d’évoluer, d’apprendre, de découvrir, et ne t’enferme pas dans des habitudes qui sclérosent l’esprit, ni dans le confort engourdissant de ce que tu sais déjà faire.

Laurent Gounelle, « Les Dieux voyagent toujours incognito »

J’ai découvert Laurent Gounelle en 2008, lorsqu’il a sorti son premier roman : « L’homme qui voulait être heureux ». Pas fan des lectures philosophiques, j’ai trouvé dans cet ouvrage une façon romancée d’aborder des sujets existentiels et de toucher le lecteur au plus profond de son âme.

J’ai forcément acheté tous les autres romans de l’écrivain et je me suis régalée ! Ils sont plein d’humour, de vérité, de rencontres avec soi-même, de leçons de vie, de prises de conscience… je vous les conseille vivement !

« Et tu trouveras le trésor qui se cache en toi » : pas encore acheté, si jamais t’as envie de me faire un cadeau…

.

Agnès Martin-Lugand

L’aboutissement d’un deuil normal n’est en aucune façon l’oubli du disparu, mais l’aptitude à le situer à sa juste place dans une histoire achevée, l’aptitude à réinvestir pleinement les activités vivantes, les projets et les désirs qui donnent de la valeur à l’existence.

Agnès Martin-Lugand, « La vie est facile, ne t’inquiète pas »

Alors elle ! Je suis tombée sur son livre un peu par hasard, au détour de l’attente d’un train à la gare de Strasbourg… comme toujours, quand je suis en avance, je flâne dans la librairie et j’achète plein de livres… et puis j’ai adoré ce titre « Les gens heureux lisent et boivent du café ». Alors je l’ai pris et je l’ai dévoré en 2 jours.

Belle plume, textes poignants, vérités du quotidien, personnages touchants, tous les ingrédients pour vous approprier le récit et vous attacher aux héros y sont ! Je vous conseille vivement de les lire tous :

Il me manque le tout dernier bébé « Désolée je suis attendue » et j’ai hâte de le dévorer ! 🙂

.

Victoire Maçon Dauxerre

La solitude .
La solitude au milieu des cyniques , des salauds, des égarées, des déglingués . La laideur immonde , squelettique , dégueulasse, au milieu de toutes ces beautés . La mort parée de lumières , de fards, de fourrures, de soieries, de strass, de dentelles, de satins, de cuirs fins, et de talons de dix-huit centimètres .

La mort qui a bien failli m’attraper .

Victoire Maçon Dauxerre, « Jamais assez maigre »

Je ne sais plus trop comment je suis tombée sur ce bouquin. Je crois que j’en ai entendu parler à la télé parce qu’il y a eu un gros débat sur les mannequins anorexiques, puis sur les lois qui sont passées pour arrêter de les rendre toujours plus maigres. Puis j’ai entendu parler de cette fille, ancienne mannequin qui était à deux doigts d’oublier sa vie et sa santé pour sa carrière, qui avait écrit son histoire.

Curiosité humaine ? Voyeurisme malsain ? Je sais pas, j’ai eu envie de découvrir son histoire, et ça fait froid dans le dos. Ce n’est pas un petit roman tout bidon qui semble écrit par une adolescente en quête de reconnaissance. C’est un vrai problème de société, raconté directement depuis les entrailles du métier. Poignant et saisissant.

.

 

Bon voilà, c’est tout pour 2016 🙂

J’espère que ça vous a plu et que vous aurez peut-être envie d’un lire un ou deux ! Vous m’en direz des nouvelles 🙂

En attendant, je vous souhaite une belle année 2017 : que vos ambitions continuent à évoluer, que vous réalisiez de nouveaux projets, que vous rencontriez de nouvelles personnes, que vous découvriez le monde, que vous tombiez amoureux, que vous lisiez des livres, que vous fassiez la fête, bref, que vous viviez à 2000 à l’heure !

Pour finir, je vous balance quelques photos de bibliothèques que je trouve juste splendides… mon rêve !

Tchüss, bisous.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.